Le Sytjust poursuit sa grève




Les travailleurs de la Justice ne sont pas encore dans les dispositions de reprendre leur travail. Ces derniers, suite à leur rencontre avec leur ministre de tutelle qui s’est soldé par un échec, poursuivent leur mouvement d’humeur.Me Ayé Boun Malick Diop et ses camarades ont encore décrété 48 heures de grève renouvelables couvrant les jeudi 23 et vendredi 24 juillet 2020. Cela fait un mois qu’ils sont en mouvement pour demander l’application des accords signés par le Gouvernement relatifs à l’amélioration de leur condition d’existence et de travail.

Ces travailleurs disent subir ainsi une injustice inconcevable parce qu’ils sont empêchés de jouir des droits acquis après beaucoup d’années de lutte.

Ces grévistes dénoncent ce qu’ils appellent l’inertie du ministre de la justice Me Malick Sall.