Les Diack épinglés pour blanchiment d’argent portant sur 30 milliards Fcfa




Après leur condamnation par la justice française, respectivement à quatre et cinq ans de prison pour corruption, Lamine Diack et son fils Papa Massata sont éclaboussés par un autre scandale de blanchiment d’argent.

Selon les révélations de “Fincen Files”, la nouvelle enquête mondiale du Consortium international des journalistes d’investigation (Icij), les Diack sont impliqués dans 112 opérations bancaires suspectes pour un total de 55,7 millions de dollars, soit plus de 30 milliards Fcfa.

City Bank, où a transité l’argent; a fermé les yeux sur les transactions douteuses, révèle Libération. Courant 2015, Pape Massata Diack a effectué une réservation, pour lui et son père, à l’hôtel California de Paris. 30 000 dollars seront par la suite débités de son compte logé à la Citibank.
Un virement qui fait partie des 112 paiements considérés comme suspects par la banque qui a attendu la chute des Diack pour signaler ces virements aux autorités en charge de la lutte contre le blanchiment d’argent.