Divulgation d’informations secrètes de l’État : Macky Sall en colère menace




Demain lors du conseil des ministres les oreilles vont bourdonner. Et pour cause le Président de la République est très en colère suite à la divulgation d’informations secrètes de l’État. Macky fera savoir à ses ministres qu « une telle situation porte gravement préjudice à l’intérêt supérieur de l’État ainsi qu’à l’efficacité et à la crédibilité des structures publique ». Avant de les sermonner en ces termes « Je tiens à rappeler que tous les ministres, fonctionnaires ou agents de l’Etat, ayant à manipuler ou à connaitre des informations classées dans l’une des catégories de secret, doivent garder le secret desdites questions, ne conserver par devers eux aucun document (version papier ou numérique), aucune copie de document passé entre leurs mains, aucun matériel ou reproduction de matériel quelque soit le motif. Ils ont une obligation de ne rien communiquer à quiconque sans un ordre préalable de l’Autorité supérieure habilitée à cet effet ». Il indiquera clairement en conseil des ministres que tous les « agents de l’État sont tenus de respecter les obligations de discrétion et de réserve et ne doivent pas parler des affaires qu’ils traitent en général, des questions intéressant les Services, et de ne pas communiquer de pièces, de documents administratifs à des tiers, faute de quoi ils seront exposés à des sanctions disciplinaires et pénales ».

Pour conclure il va annoncer la tenue prochaine d’un séminaire gouvernemental sur la protection du secret des affaires de l’État, qui sera animé par le Service Technique Central des Chiffres et de la Sécurité des Systèmes d’Informations. Un séminaire qu’il va lui-même présider.