Elimination d’adversaire : “Macky finira par rester seul face au Peuple, un choix risqué”, A. Mbaye




Le leader de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (Act) s’est fendu d’un tweet, dimanche, pour déplorer la stratégie du Président de la République consistant à “éliminer l’adversaire politique gênant”. Selon Abdoul Mbaye, Macky Sall finira par rester seul face au Peuple : un choix risqué.

Une constance dans la stratégie Macky Sall : éliminer l’adversaire politique gênant par la justice manipulée, le parrainage, le recrutement, et demain la suppression du statut de ville de Dakar. Il finira par rester seul face au Peuple: un choix risqué“, a twitté l’ancien Premier ministre.

Une constance dans la stratégie @Macky_Sall: éliminer l’adversaire politique gênant par la justice manipulée, le parrainage, le recrutement, et demain la suppression du statut de ville de Dakar. Il finira par rester seul face au Peuple: un choix risqué.

— Abdoul MBAYE (@AbdoulMBAYE2019) December 13, 2020

Adversaires “éliminés”

Les plus célèbres sont l’ancien député-maire de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall et le secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds), Karim Meissa Wade. Tous les deux avaient été incarcérés et écartés de la Présidentielle de février 2019.

Amnistie

Pour l’heure, ces deux adversaires politiques de Macky Sall sont sortis de prison. Mais leur éligibilité se pose avec acuité remettant au goût du jour la question de l’amnistie.