Idy-Macky: Wade lâche ses coups




sécurité alimentaire, d’accès à l’école, à l’eau et aux soins en ces temps de pandémie du coronavirus », fustige le PDS dans une note écrite par son porte-parole Tafsir Thioye.

Il tacle Idrissa Seck, sans le citer nommément. « Au demeurant, en avouant publiquement, qu’il discutait depuis plusieurs mois, dans l’opacité la plus totale, avec Macky Sall, un membre de la nouvelle alliance présidentielle a fait la preuve que le dialogue politique national était une vaste tromperie destinée à détourner l’attention des Sénégalais. »

Le Pds, rajoute une couche assassine : « constituée spécialement en vue d’imposer aux sénégalais un éventuel troisième mandat, cette équipe de circonstance se résume en réalité à des marchandages politiciens et n’est assurément pas à la hauteur des immenses défis auxquels notre pays est confronté.»

En effet, constate amer les libéraux, «ce nouveau gouvernement n’est porteur d’aucune rupture avec la pratique du pouvoir du Président Macky Sall depuis 2012 qui n’est qu’une succession de scandales économiques et financiers, de reniements, de mensonges, de calculs politiques, de cynisme et de manipulation de l’opinion publique. » « Cette gouvernance clanique et sans éthique ne fait que renforcer le sentiment de rejet de la classe politique comme en atteste la forte déception manifestée par des millions de Sénégalais après l’annonce de la composition du nouvel attelage gouvernemental », déplore le PDS




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.