Le préfet Djiby Diallo ouvre le feu sur Barth: «Ou bien il veut nuire, ou bien il veut faire le buzz…»




Le préfet Djiby Diallo s’est exprimé ce lundi, sur l’affaire de la parcelle située sur le littorale, qui fait polémique ces derniers jours. Il en a profité pour répondre à Barthélémy Dias.

Djiby Diallo et Djibril Diallo

« Monsieur Djibril Diallo diplomate, âgé de 67 ans, sénégalais né à Kolda, est un haut fonctionnaire des nations unies. C’est le président de l’Onu Sida pour l’Afrique centrale et occidentale. Il est attributaire de ce terrain par le titre foncier 18-794 au niveau des livres fonciers de Dakar. Il a eu à respecter toutes les procédures qui lui étaient soumises pour obtenir son autorisation de construire. C’est ainsi que son dossier, instruit par les services de l’urbanisme, est arrivé à la mairie du Point E après avoir obtenu les avis des services du cadastre, du domaine et de l’Urbanisme. Le maire, par arrêté, m’a envoyé le dossier dans la plateforme pour approbation (…) Quand on a vu que tout le dossier était régulier, on a pris un acte d’approbation qui est lié au fait que le terrain est logé à la commune de Fann amitié Point Et. »

Le diplomate et le préfet

« Nous avons entendu ce qui s’est passé avec Monsieur Dias qui a prêté la confusion entre Djiby Diallo et Djibril Diallo. Ce ne sont pas les mêmes personnes. Parce que lui, est diplomate propriétaire du terrain. Moi je suis l’autorité administrative chargée d’approuver l’autorisation de construire. Cette équivoque doit être levée. Ce sont deux personnes différentes (…) »

Quelle commune est compétente

« Monsieur Dias sait pertinemment que cette partie appartient à la commune de Fann Amitié Point E. Tous les Dakarois savent que la plage de Mermoz est au niveau de la Commune de Fann Amitié Point E depuis le décret 96-745 de 1996 qui a eu à organiser le découpage administratif en érigeant à Dakar des communes d’arrondissement. Donc ou bien les gens sont malintentionnés, ils veulent nuire, ou bien ils veulent le buzz, font la politique et le show, ou bien ils ignorent les limites de leur commune. Si c’est le cas ce serait vraiment dommage. »

Le nom du Président dans le dossier

« Si dans l’administration des gens ont des choses à contester, ils doivent le faire dans la justice et non dans la presse. Il a créé cette confusion, qui n’a aucune raison d’être. L’Etat du Sénégal est organisé et républicain. Le Président Macky Sall n’a rien à voir avec cela. Rien que l’incohérence des propos qui partent de la corniche à la permanence de l’Apr, montrent qu’il y a des choses qui ne disent pas leur nom. À ce niveau-là, c’est un problème politique qu’ils doivent gérer. Mais en ce qui concerne l’administration, c’est de bonne foi que le dossier de M. Djibril Diallo a été instruit, c’est en toute légalité qu’il a eu un avis favorable et c’est en toute légalité qu’il a été approuvé. »

L’avertissement

« Ou bien il ne connait pas les limites de sa commune, ou bien il fait du tape à l’œil, ou bien il a un agenda caché. S’il conteste il sait là où il doit aller. L’autre chose c’est que l’ordre public ne sera jamais perturbé à Dakar Plateau. Il faut que cela soit très clair. S’ils ont envie de faire du show il faut le faire ailleurs. Je n’accepterai pas que des personnes malintentionnées viennent perturber l’ordre public. Ca ne passera pas. »