Plan décennal, milliards dépensés, Dionne annonce: «L’évaluation va se faire très vite»




Mohamed Dionne, l’ancien premier ministre est lui aussi monté au front pour s’exprimer sur l’exécution du plan décennal de lutte contre les inondations et l’usage de son budget de 750 milliards de francs Cfa. Dans le quotidien national «Le Soleil», il a naturellement, défendu le travail réalisé.

“Je voudrais rassurer tous nos concitoyens sur la qualité très satisfaisante des ouvrages de drainage et de prévention des inondations qui ont été réalisés jusqu’à aujourd’hui dans le cadre du programme décennal de lutte contre les inondations. Ils sont étudiés, édifiés et contrôlés par des bureaux d’études qui travaillent avec l’État et les structures publiques concernées suivant les meilleures normes internationales édictées en la matière.”

“Lors du dernier Conseil des ministres, le 2 septembre 2020, le Président de la République a requis du gouvernement une évaluation globale et un rapport détaillé de l’état d’exécution du Programme décennal de lutte contre les inondations. Elle va se faire très vite, car le gouvernement dispose déjà de l’ensemble des réalisations du programme par projet et par site, les réalisations qui ont permis”

“Je dois aussi rappeler, pour rassurer nos concitoyens, que redevabilité, comme je le disais tantôt, reste un des piliers de la gouvernance Macky Sall. Tout programme, pour sa bonne mise en œuvre, en délai et en coût, ‘‘on time’’ et ‘‘on budget’’ comme disent les anglo-saxons, nécessite un monitoring et une évaluation permanente. Le Chef de l’État dispose, à cet effet, en sus des corps de contrôle de l’État, de deux instruments.

Il s’agit du Bureau d’évaluation opérationnel de suivi (Bos), chargé du monitoring, et de la Commission des politiques et programmes publics qui s’occupe de l’évaluation. Ces deux instruments concourent, tous les deux, à ancrer, dans la transparence, la culture du résultat et de la performance au sein de l’État et des structures publiques.»