« Que fait encore Makhtar Cissé à la tête de notre pétrole ? »




Mamadou Lamine Diallo n’en démord pas. Dans sa Questekki de cette semaine, il est encore revenu sur le ministre du Pétrole et de l’Énergie. «Makhtar Cissé, à grands renforts de communication, se fait passer pour un surdoué, l’homme qui relève les défis. Je ne suis pas convaincu pour l’avoir écouté religieusement à plusieurs reprises. Il gagnerait à se former davantage au management, au Canada par exemple, où il a de fortes attaches», écrit le député de Tekki. Qui poursuit : «cette affaire d’Akilee et même d’Excellec montre bien ses limites techniques. On ouvre un boulevard à Akilee pour prendre position sur une privatisation future de la distribution de la Senelec». Pour Mamadou Lamine Diallo, c’est un impératif que «Makhtar Cissé nous laisse notre pétrole dans cette atmosphère de fin de régime où la lutte des prédateurs s’accentue».