«Le protocole d’inhumation des morts de covid-19 sera revu» (Gouverneur)




Mardi et mercredi derniers, les populations de Malika et de Diamaguène Sicap Mbao à Pikine (Banlieue de Dakar) se sont révoltées pour dire niet à l’enterrement de morts suspectés de covid-19. Selon le gouverneur de la région de Dakar, des dispositions idoines seront prises dans un court délai. Des comportements qui ont créé l’indignation auprès de la masse et des autorités.
D’ailleurs, le gouverneur de Dakar, Al Hassane Sall, annonce la révision du protocole d’inhumation des morts du coronavirus. «Nous avons convoqué une réunion pour revoir le protocole d’inhumation des morts de covid-19 pour faire l’enterrement des morts dans la plus grande tranquillité», soutient M. Sall.
Cependant, il n’a pas manqué de fustiger, avec la dernière énergie, ce qui s’est passé à Malika et à Diamaguène Sicap Mbao. «Nous devons le constater pour le déplorer. Il y a eu des incidents regrettables surtout à Diamaguène où des jeunes se sont opposés à l’enterrement d’un mort suspect du coronavirus. Ces populations n’ont pas compris que toutes les mesures d’hygiène, les mesures sanitaires, les mesures de sécurité et de sûreté sont prises avant que la personne décédée de covid-19 ou d’une autre pathologie ne soit mise sous terre», explique Al Hassane Sall.
À Diamaguène Sicap Mbao, les jeunes surexcités ont blessé quatre individus et saccagé trois véhicules. Le chef de l’exécutif régional de Dakar rassure les populations qu’il n’y a aucun risque, en enterrant dans un cimetière, un individu emporté par la maladie du coronavirus. «Que les populations comprennent qu’il n’y a aucun danger, aucun risque avec les morts du coronavirus. L’État a pris toutes les dispositions». À l’en croire, s’il y a danger, «ce sont les personnes en charge de l’enterrement qui sont les plus exposées», dit-il.
S’exprimant lors du lancement de la caravane régionale de sensibilisation sur le covid-19 à Yoff, organisée par le comité régional de riposte contre les pandémies, il a rappelé que le covid-19 n’est pas une maladie honteuse.