1291 milliards d’euros de faux billets : Révélations sur le mode opératoire des faussaires




La gendarmerie dévoile le modus operandi des six personnes arrêtées dans l’affaire des faux billets en euros d’un montant de 1291 milliards.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le mode opératoire des faussaires consistait tout simplement à se procurer des billets frauduleux avant de les acheminer au Sénégal.

Ensuite, une fois au Sénégal, ils cherchaient des complices qui se chargeraient de trouver des clients et techniciens pour la fabrication des billets.

«Suite à l’information reçue de la brigade, une filature surveillance a été mise en place pour pouvoir traquer ces malfaiteurs. Ce qui a conduit à l’arrestation des 6 individus impliqués dans cette affaire à Zac Mbao où ils avaient élu domicile», détaille le colonel de la Légion de la gendarmerie de Dakar, Ibra Wathie, dans Le Quotidien.

À rappeler que les pandores ont effectué, le mercredi 13 mai 2020, vers 19h, une saisie de matériels de fabrication de faux billets et des coupures comprenant 3 paquets de 50 millions d’euros, un paquet d’un milliard d’euros et un autre de 900 millions d’euros, soit un total à peu près de 2,50 milliards d’euros.