AFFAIRE DES GAZELLES ORYX : COLONEL MOMAR GUÈYE RÉCLAME L’OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE




Le colonel Momar Gueye demande une enquête sur l’affaire des gazelles Oryx transférés à la réserve privée du ministre de l’Environnement. Selon l’ancien conservateur du parc national de Niokolo-Koba et du parc du Delta du Saloum, les responsabilités doivent être situées. « Les Oryx sont des animaux intégralement protégés et quand il arrive un accident de cette nature il est parfaitement souhaitable de tirer cela au clair. Et je crois que les autorités en charge de cette affaire vont le faire », a-t-il déclaré sur RFM. 

Selon lui, tirer cette affaire c’est de dire « qu’est-ce qui a motivé ce déplacement d’animaux de la réserve du Ferlo à Dakar ? Pour quelle raison cela a été fait ? Est-ce que les conditions ont été observées. Est-ce que les gens n’ont pas manqué d’attention, de prudence ou de respect des règles établies dans ces conditions ? Je pense qu’on pourra tirer des conclusions et dire que si cela devrait se faire ou pas ».

De l’avis du colonel Momar Guèye l’ouverture de cette enquête est plus que nécessaire dans la mesure où le Sénégal a signé la convention de Washington. Mieux, l’Etat du Sénégal est partenaire dans ce qui concerne le programme « l’homme et la biosphère de l’Unesco ». Et, indique-t-il, « tous ces programmes protègent les animaux particulièrement les Oryx. Donc, pour que le Sénégal ne soit pas stigmatisé sur cette question, je crois qu’il y a des responsabilités à prendre et des enquêtes à mener pour tirer cette affaire au clair. Quand des situations de cette nature arrive, cela gêne l’autorité supérieure qu’il est. Donc, je suis persuadé que des enquêtes seront ouvertes et cette affaire sera tirée au clair parce qu’elle est suffisamment grave ».