Affaires 94 milliards Vs Batiplus: Sonko solde ses comptes !




Cheikh Yérim Seck n’avait pas fait de cadeau à Ousmane Sonko dans l’affaire des 94 milliards de Francs Cfa. En effet, sur les plateaux de télé, le journaliste expliquait plutôt l’implication du leader de Pastef dans cette affaire. Aujourd’hui, c’est Cheikh Yérim Seck qui révèle un dossier à scandale. Celui de Batiplus qui lui a valu quelques jours de garde à vue et un placement sous contrôle judiciaire. Ousmane Sonko en a profité pour lui rendre la politesse.

«Certains crient aujourd’hui alors que dans l’affaire des 94 milliards on leur avait donné de l’argent et ils ont dit que cette affaire n’existe pas. Jusqu’à ce que le rapport de l’Ofnac mentionne qu’elle existe bel et bien et qu’il y a plus grave dans le dossier. Ils jouent aux grands justiciers alors qu’ils défendaient Tahirou Sarr et autres», a craché le leader de Pastef.

«Il y a plus grave que le dossier Batiplus… »

Pour lui, le dossier qu’a révélé Cheikh Yérim Seck est plutôt privé et ne concerne «que 4 milliards», alors que celui des 94 milliards est plus conséquent et concerne l’argent public. «Le dossier Batiplus est très privé. C’est un détournement au sein d’une entreprise privée. S’il y a un côté public, c’est si l’argent est sorti du pays sans passer par le circuit officiel. Qu’il soit sorti du territoire en espèce par exemple, sans avoir été déclaré, sans que ce soit dans leur bilan, sans que l’impôt dû ne soit déclaré (…) Je veux dire aux sénégalais qu’il y a plus grave que le dossier Batiplus. On ne parle que de 4 milliards, alors que dans l’affaire des 94 milliards, c’est de l’argent public, qu’on a volés aux sénégalais?», a indiqué Sonko.

Affaire des 94 milliards; Ce que Yérim avait dit

Pour rappel, Cheikh Yérim Seck avait déclaré, en son temps, que l’affaire des 94 milliards est un business qui a mal tourné pour Ousmane Sonko. «Sonko avait une société qui était gérée par un de ses amis. Ils étaient dans le dossier et ont même rencontré la famille. La réunion a été enregistrée. Sonko a négocié. Il voulait 12 milliards. Mais il n’a finalement rien eu parce que Tahirou Sarr a discuté avec la famille et acheté les terres. Et Sonko a perdu le marché. Donc c’est un business qui a mal tourné pour lui. Il y voulait quelque chose, il ne l’a pas eu et il s’est réveillé un bon jour pour porter presse et dire que c’est Mamour Diallo qui a volé l’argent», avait expliqué le journaliste.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.