Amadou Bâ traîne son fils et l’administrateur du greffe en justice et réclame 50 milliards




Amadou Bâ ne compte pas se laisser faire, dans son bras de fer avec son fils. La dernière déconvenue intervenue en décembre dernier et qui porte sur le changement de noms sur le registre de commerce au profit de Khadim Ba, par le greffier du tribunal de commerce, contrairement à l’ordonnance du juge du contrôle du contentieux, lui est resté en travers la gorge.

Bâ père est convaincu qu’il y a un faux dans ce changement de nom. Pour obtenir réparation, il a traîné en justice l’administration du greffe en écriture publiques authentiques ainsi que son fils pour usage de faux. Amadou Bâ leur réclame ainsi 50 milliards




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.