Building : L’Armp valide un marché de 330 millions refusé par




La facture pour la réfection du Building administratif Mamadou Dia gonfle encore.
Réfectionné à hauteur de 40 milliards, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) vient de de bénir un avenant de 330 millions 599 000 pour des travaux supplémentaires et d’extension de l’édifice.
Pourtant, informe Les Échos, cet avenant, proposé par le Secrétaire général du gouvernement, le ministre Maxime Jean Simon Ndiaye, a été « déchiré » par la DCMP, au motif qu’un avenant ne peut prendre en compte des prestations antérieures à son entrée en vigueur.