Camp pénal: Les graves révélations de Guy Marius Sagna sur l’administration pénitentiaire




L’activiste Guy Marius Sagna alerte sur la violence exercée sur les détenus de la chambre 8 de la prison du Camp pénal, informe L’As.

Il dénonce l’attitude de « l’administration pénitentiaire qui, pour tuer dans l’œuf la grève de la faim des détenus de la prison du Camp pénal, a violenté notamment les détenus de la chambre 8 ».

A en croire l’activiste, le détenu Birame Ndiaye a une fracture. Face à cette situation, Guy Marius Sagna interpelle le ministre de la Justice qu’il tient pour responsable de tout ce qui arrivera aux détenus. Il invite les parents des détenus à sortir de l’anonymat et à agir, afin qu’on arrête la violence sur les prisonniers.