Grâce accordée à Luc Nicolaï: la colère de Moustapha Diakhaté




Le chef de l’État a gracié 674 détenus, à la veille de la célébration de la fête de Tabaski. Parmi ces personnes, figure le célèbre promoteur de lutte, Luc Nicolaï. Voilà qui a suscité l’ire de l’ancien président du groupe parlementaire Bby. Moustapha Diakhaté a d’ailleurs publié un post sur sa page Facebook, pour s’en offusquer.

“Abus du droit de grâce : une entorse à la gouvernance vertueuse

Le Président Macky Sall abime encore la République en accordant la grâce à un condamné pour “détention de drogue, association de malfaiteurs et complicité de tentative d’extorsion de fonds” après avoir illégalement fait bénéficier de la même mesure à un vendeur de faux médicaments dont le procès n’était pas arrivé à un jugement définitif.

La grâce présidentielle est une grave entorse à la séparation des pouvoirs en permettant au Président de la République de défaire des décisions de justice.

Au regard de ces précédents dangereux, la grâce présidentielle doit être abrogée ou tout au moins encadrée et limitée aux seules primo infractions mineures.”