Les boulangers déterrent la hache de guerre: «Nous allons exiger la hausse du prix du pain…»




Les boulangers déterrent la hache de guerre. Estimant que l’Etat n’a pas fait appliquer les mesures sur la vente et le transport de pain, ils menacent de hausser les prix. Président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (qFnbs), Amadou Gaye a brandi une menace de hausse de 50 francs Cfa sur le prix de la baguette.

«La conférence de presse qui nous réunit aujourd’hui abordera une seule information: la non application de la nouvelle règlementation et ses conséquences. Aujourd’hui on constate sur le terrain que la règlementation n’est pas appliquée. Et pourtant, c’était une promesse ferme des autorités pour un gel de nos revendications principales à savoir l’application de la vérité des prix.

La vente du pain, à l’intérieur des boutiques de quartier, sans respect des normes d’hygiène est en train de persister, surtout en cette période de covid-19. La livraison du pain des ‘‘pousse-pousse’’, dans les sacs en bandoulière, des voitures non conformes aux exigences règlementaires aussi continuent de persister.

Si le gouvernement pense qu’il est dans l’incapacité d’assurer la survie de notre secteur, dans ce cas, nous allons exiger la hausse du prix de la baguette de 190 grammes à 200 francs Cfa sur toute l’étendue du territoire.»




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.