Litige foncier : 23 habitants du village de Tobène déférés au parquet de Thiès




Du nouveau dans l’affaire du litige foncier à Tobène, une localité située dans la commune de Méouane (département de Tivaouane).
En effet, les 23 habitants du village, arrêtés le mercredi 12 août, ont été déférés, ce vendredi, au parquet de Thiès.
Mais, selon Guy Marius Sagna, il est mentionné, dans le procès-verbal de l’enquête préliminaire, au niveau de la gendarmerie de Mboro, que c’est la plateforme Ar Li Ñu Bokk qui les manipule.
«Nous demandons à la gendarmerie sénégalaise de ne pas faire de la politique politicienne. Ces 23 villageois ne sont pas des terroristes. L’État n’a qu’à chasser le coronavirus et arrêter cette chasse à l’homme», a-t-il tenu à préciser, exprimant ainsi sa «solidarité» aux populations de Tivaouane qui, d’après l’activiste, résistent à l’oppression de l’accaparement foncier.
Pour rappel, ces tensions, qui ont duré plusieurs mois, sont nées du projet d’extension des Industries chimiques du Sénégal (Ics) sur les terres des habitants de la localité.