Regain de violence en Casamance : Robert Sagna écarte le Mfdc




Robert Sagna s’est prononcé sur le regain de violence en Casamance. Selon Iradio, le président du groupe de réflexion pour la paix en Casamance ne pense pas que cela porte la signature du Mfdc dans le but de reprendre la guerre.

Toutefois, il rappelle qu’il y a toujours des personnes qui sont dans le maquis avec leurs armes et il faut s’attendre parfois à des soubresauts de violences.

Lundi dernier, deux militaires de l’armée sénégalaise ont perdu la vie, après que leur véhicule a sauté sur une mine anti-char. Cet incident est survenu 48h seulement après qu’un autre véhicule de l’armée a sauté sur une mine faisant huit blessés.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.