Section de recherches : Me El Hadj Diouf fait arrêter son jeune frère pour « menaces de mort »




Insultes, appels et messages de menaces… Me El Hadj Diouf dit avoir été victime d’insanités de la part de son jeune frère utérin. L’avocat a porté plainte pour menaces de mort contre ce dernier du nom de Cheikh Fall.Le leader du Parti des travailleurs et du peuple (PTP) avait, dit-il, choisi dans un premier temps de passer sous silence ces menaces dont il fait l’objet depuis quelques temps, « pour ne pas créer de polémiques initiales », a-t-il déclaré à Dakaractu.

Mais aujourd’hui, l’ancien élu estime qu’ « il faut le dénoncer pour que les sénégalais sachent et il faut le condamner ». « Il ne faut pas s’habituer à cela. C’est pour ça que j’ai porté plainte. Avec l’espoir que ça s’arrête », espère la robe noire.

« Prépare ton linceul, tu seras tué. Tu sais de quoi on est capable » : voilà le type de menaces dont Me Diouf dit être victime. Lesquelles menaces se sont accentuées, selon le conseil, depuis « l’histoire des 200 millions d’un client» évoqué par son jeune frère « arrêté et gardé à vue à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane », si l’on en croit toujours l’avocat…