Tambacounda : Le sous préfet et son adjoint prennent la fuite après l’attaque des jeunes




Le pire a été évité de justesse mardi, à Maka Koulibanta, localité située dans la région de Tambacounda à quelques kilomètres de la frontière sénégalo-malienne. Des jeunes de la localité se sont attaqués aux domiciles du sous-préfet et de son adjoint. Ils manifestaient leur mécontentement après que l’autorité administrative ait interdit la tenue d’une séance d’animation culturelle qu’ils voulaient organiser.

Le Secrétaire municipal de la mairie de la ville, Mamadou Bâ, est revenu sur les faits. « Plus de 300 jeunes se sont attaqués au domicile du sous-préfet et de son adjoint. Ils ont caillassé leurs domiciles. N’eut été l’intervention de la gendarmerie le pire allait se produire », explique-t-il sur les ondes de la Rfm.

Le maire de la ville a demandé à la gendarmerie à ce qu’une enquête soit ouverte pour traquer ces jeunes qui, demain, pourraient s’attaquer à la population elle-même, a-t-il informé.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.