Transport aérien: Des mesures pour stopper les cas importés




Le ministère du Tourisme et des Transports aériens informe dans un circulaire les compagnies aériennes qu’un test Rt-Pcr Covid-19 négatif datant de moins de sept jours, à compter de la date de rendu des résultats, est exigé pour tout passager embarquant pour un aéroport du Sénégal. « Cette disposition rendue obligatoire, entre en vigueur le 1er novembre 2020 à 00h 01mn », précise le document, reçu hier à notre rédaction. Le test doit être délivré par un laboratoire situé dans l’Etat où le passager a commencé le voyage. Autre précision, le laboratoire doit figurer sur la liste des laboratoires agréés par cet Etat ou par un organisme sanitaire international reconnu par les autorités sanitaires compétentes du pays d’origine ou de départ.

La circulaire appelle les compagnies aériennes et leurs agences de ventes agréées, à informer les passagers au moment de l’achat de billet pour les vols à destination d’un aéroport sénégalais. Toute compagnie qui ne respecte pas ces dispositions, au-delà des sanctions prévues par les lois et règlements en vigueur, sera dans l’obligation d’assurer le rapatriement du passager à son aéroport d’origine ou à tout autre aéroport prévu par les procédures de la compagnie aérienne ou convenu avec le passager, poursuit le document. Quant aux vols au départ du Sénégal, les tests ne sont requis que pour les passagers à destination de pays qui l’exigent avant toute entrée sur leur territoire. En réunion de Conseil des ministres, mercredi dernier, le Président de la République avait insisté sur la maîtrise des cas importés qui se sont multipliés ces dernières semaines, notamment par une veille au niveau des frontières




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.