Viol, pédophilie aux Parcelles assainies : comment une domestique a été prise en pleins ébats avec le fils âgé de 3 ans de sa patronne




Poursuivie pour détournement de mineur, pédophilie et viol sur un gamin de 3 ans, la domestique Awa Sène a été déférée au parquet. Lors de son arrestation, elle a soutenu qu’elle avait une envie folle d’entretenir des rapports sexuels avec le gamin qui était trop attaché à elle.
Selon le Témoin, c’est une maman traumatisée par ce qu’elle a vu ce qu’elle a découvert qui a porté plainte. Vivant aux Parcelles Assainies avec son mari, sa petite sœur et ses deux enfants, elle a recruté une domestique pour l’entretien de la maison et le suivi des enfants.

La bonne ayant ainsi pris fonction depuis 20 jours, par mesure de sécurité, la patronne de la maison avait équipé son salon d’une caméra de surveillance qu’elle avait synchronisée avec son téléphone cellulaire. Ceci pour savoir tout ce qui se passe hors et en dehors de son domicile.

Après avoir quitté sa maison, le dimanche dernier, pour une visite chez ses parents à Keur Mbaye Fall, une fois sur place, elle a tenté de joindre sa soeur. En vain. Après 30 minutes sans l’avoir au téléphone et inquiète, elle décide de visualiser la caméra de surveillance pour voir ce qui se passait chez elle.

Ce fut sa grande surprise ! Sur les images, elle voit sa domestique relever la culotte de son fils de 3 ans. Surprise par ce qu’elle venait de découvrir, elle fait reculer les images afin de voir le début de l’action. C’est ainsi qu’elle voit sa domestique s’introduire dans le salon et prendre place à côté du gamin qui était allongé sur le canapé.

Après avoir pris place, elle a enlevé la culotte du gamin avant de se coucher sur lui en faisant des mouvements qui laissent comprendre qu’elle entretenait un rapport sexuel avec lui. Surprise, la patronne de la maison quitte précipitamment Keur Mbaye Fall pour les Parcelles. Sur place, elle invite la domestique à l’accompagner au marché avant de prendre la direction de la police des Parcelles Assainies pour la mettre à la disposition des limiers tout en portant plainte.

Invitée à s’expliquer sur son acte, la domestique soutient qu’elle avait une très grande envie d’entretenir des rapports sexuels avec quelqu’un. Et ayant à portée de main l’innocent gamin, elle a assouvi son désir charnel. « J’ai mal agi, mais c’était plus fort que moi. Le gamin était très attaché à moi. C’est la raison pour laquelle j’ai essayé avec lui. C’était la première fois », jure-t-elle devant les limiers.
Malgré ou à cause de ses aveux, la domestique pédophile a été déférée au parquet.