Elijah Manangoi suspendu deux ans pour manquements aux obligations de localisation antidopage




Le Kényan Elijah Manangoi, champion du monde du 1500 m en 2017, a été sanctionné de deux années de suspension pour manquements aux obligations de localisation antidopage, vendredi.

Le Kényan Elijah Manangoi, champion du monde du 1 500 m en 2017 (et médaillé d’argent sur la même distance aux Mondiaux 2015), a été suspendu deux ans pour manquements à ses obligations de localisation antidopage, a annoncé l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) vendredi.

Suspendu provisoirement depuis le mois de juillet dernier, Manangoi manquera ainsi les Jeux Olympiques de Tokyo, qui ont été reportés à l’été 2021, suite à la pandémie de coronavirus.

Elijah Manangoi a été reconnu coupable d’avoir manqué trois contrôles antidopage inopinés, l’année dernière, entre les mois de juillet et de décembre. Sa suspension prend donc effet à partir du 22 décembre 2019 et se terminera le 21 décembre 2021.

Selon le jugement, le fondeur kényan a « accepté les conséquences de sa violation des règles antidopage ».




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.