Equipe nationale : Aliou Cissé cherche latéraux




Aujourd’hui, le sélectionneur national, Aliou Cissé est confronté à un véritable casse-tête pour trouver des latéraux fiables. Car, presque tous les latéraux qu’il a l’habitude d’utiliser traversent une mauvaise passe dans leurs clubs respectifs. Ils sont entre blessures graves et méforme.

L’équipe nationale du Sénégal, après ses deux victoires lors de la double confrontation contre la Guinée Bissau en novembre, a validé son ticket pour la prochaine Can prévue au Cameroun en 2022 avant même de disputer les deux prochains et derniers matchs des éliminatoires contre l’Eswatini et le Congo en mars prochain. Aujourd’hui même, si rien ne presse avant mars, force est de constater que le sélectionneur national doit se pencher sur son secteur défensif notamment les côtés. Car, les joueurs sur qui, il comptait presque depuis qu’il a pris les rênes de cette équipe ne sont plus rayonnants. Certains qui sont blessés et au vu de la gravité de leur blessure et la durée de leur indisponibilité, leur voyage au Cameroun est sérieusement compromis. En effet, le jeune latéral droit, Moussa Wagué, le plus utilisé par Cissé, titulaire lors des différentes participations des «Lions» au Mondial russe et à la Coupe d’Afrique des nations est out pour le reste de l’année. Il s’est rompu les ligaments de son genou, dimanche dernier, avec son club le Paok Salonique en heurtant violemment un poteau.

C’est le cas aussi pour le latéral gauche sénégalais de Nice qui fait partie aussi des éléments de rechange du sélectionneur sénégalais même s’il peine à convaincre au niveau de la tanière. En effet, Racine Coly a, lui aussi, contracté une grave blessure, la semaine dernière, lors de la dernière journée en Europa League. Le joueur qui a fait ses humanités dans les navétanes aux Parcelles assainies a été contraint de quitter ses partenaires dès la 28e minute du match contre Beer Sheva (0-1). Il a subi un choc aérien avec un joueur adversaire avant de tomber brutalement de la tête. Et pour l’évacuer, il a fallu que les médecins des deux clubs s’y mettent pour l’immobiliser et l’évacuer à l’hôpital pour des soins plus poussés.

Et le diagnostic est sans appel, le latéral gauche niçois souffre d’«une entorse des cervicales». Une blessure qui nécessite sans doute une longue durée. Mais il faut souligner qu’avant même cette blessure, tout comme Moussa Wagué prêté par le Barca, il n’avait pas un temps de jeu conséquent chez le club azuréen. Il n’était même pas sur les plans de Patrick Vieira. Il n’a joué aucun match en ligue 1.

Parlant des méformes, Youssouf Sabaly, un des éléments de base dans le système de Cissé est très irrégulier. Même s’il est performant et constant avec «Lions» depuis son arrivée, ces performances en club, (Bordeaux) ne sont pas fameuses ces dernières journées. La preuve, lors de la dernière défaite des Girondins contre Saint Etienne, son faible rendement a été pointé du doigt par les observateurs du football. Et il a figuré dans l’équipe type des flops de la 15e journée en récoltant la note de 2/10.

Autre latéral qui n’est pas en pleine possession de ses moyens cette année, c’est Lamine Gassama. Le meilleur latéral droit lors de la dernière Can en Egypte a perdu sa place à Göztepe SK,  le club turc. Son temps de jeu est famélique. Et c’est la raison pour laquelle, même s’il est  convoqué par Aliou Cissé ce dernier ne le fait pas débuter.

En revanche, compte tenu de ces circonstances, le sélectionneur des «Lions» qui semble être conservateur pour certains postes de l’équipe nationale, doit encore prospecter pour dénicher des latéraux qui vont répondre aux exigences du haut niveau.