La guerre fait rage entre Barcelone et Madrid…




Le Barça se plaint des décisions de la VAR concernant le rival madrilène, Lloris et Son font les gros titres de la presse anglaise, et Benfica piste un jeune Français, voici votre revue de presse du 7 juillet 2020.

Barça et Real, la guerre de la VAR

En Espagne, on parle de la Var et de la polémique autour du Real Madrid. Hier, le président barcelonais, Josep Bartomeu, affirmait que l’assistance vidéo favorisait une seule équipe, le Real. Ce mardi, l’affaire fait scandale et les gros titres de la presse. «Ça suffit!», s’emporte le journal Sport, qui explique que le foot espagnol se plaint des aides que le Real a reçu de la VAR depuis le retour du foot et de la Liga. À Barcelone, l’indignation monte, poursuit le quotidien, et les Blaugrana n’en peuvent plus des erreurs d’arbitrage. Des accusations qui ne sont pas sans réponse. En effet, la presse pro-madrilène fait aussi ses gros titres au sujet de cette polémique. À l’instar de As qui titre : «leader, avec ou sans VAR». Car d’après le journal ibérique, même sans les décisions prises à l’aide de l’arbitrage vidéo, la Casa Blanca aurait 4 points d’avance au classement. Et ce n’est pas tout, puisque As répond aux critiques de Bartomeu. «Le Real se souvient des deux penalties non sifflés sur Raphaël Varane au Camp Nou», lors du Clásico… Ambiance.

Les «têtes brûlées de Tottenham»

L’image forte de la soirée d’hier, c’est l’altercation entre Hugo Lloris et Heung-min Son. Les deux coéquipiers ont failli en venir aux mains, à la mi-temps de la rencontre entre Tottenham et Everton, remportée par les Spurs (1-0). Le portier français aurait reproché à l’international sud-coréen un manque d’implication en défense, comme l’a expliqué ensuite le coach José Mourinho. Sans surprise, le craquage des deux joueurs fait la Une des tabloïds, comme ici avec le Daily Mirror qui parle d’un «Hugo Bosh» dans les cages des Spurs, le mot «bosh» signifiant bêtise en Anglais. Le Daily Express, de son côté, évoque les «têtes brûlées de Tottenham». Même son de cloche en couverture du Daily Mail, qui a vu des «Spurs bagarreurs» qui l’ont emporté sur Everton. Mais comme le rappelle le Daily Star ce mardi, tout est bien qui finit bien, puisque les deux coéquipiers se sont pris dans les bras à l’issue de la rencontre.

Todibo, la priorité de Benfica

On part maintenant du côté du Portugal, avec un Français qui fait réagir dans la rubrique transfert. Selon Record, Jean-Clair Todibo est la cible principale de Benfica cet été. Il est tout en haut de la liste du club portugais, où il est vu comme l’alternative parfaite à Ruben Dias. Toujours d’après le journal, le défenseur français est une piste de Benfica depuis le mois de janvier, qui ne devrait pas tarder à faire une offre. Plusieurs équipes sont également sur les rangs, notamment en Angleterre avec Everton et Wolverhampton. Le club de Fenerbahçe fait aussi partie des clubs intéressés par le jeune français du Barça.