Mauvaise nouvelle pour le Barça, l’Atletico Madrid et l’Olympique lyonnais




Après le derby manqué face au voisin andalou, la direction du club sévillan du Real Betis veut prendre en main le dossier de son défenseur central Aissa Mandi, afin de lui proposer une prolongation de son contrat qui se termine à l’issue de la saison prochaine.

Selon Estadio Deportivo, les dirigeants andalous auraient déjà entamés les négociations pour renouveler le bail de l’international algérien de trois saisons supplémentaires. Soucieux de se protéger de la concurrence à l’instar du Barça, de l’Atletico Madrid ou encore de l’Olympique Lyonnais, les responsables sévillans veulent inclure une augmentation sa clause libératoire à hauteur de 50 millions d’euros. Un montant qui pourrait faire fuir tous les candidats désireux de s’attacher les services du joueur de 28 ans.

Par ailleurs, pour la reprise de la Liga espagnole, après plus de deux mois d’arrêt en raison du coronavirus, le Champion d’Afrique n’est pas entré en jeu durant le derby andalou face au FC Séville au stade Ramón Sánchez Pizjuán qui a vu les rouges l’emporter sur le score de 2 buts à 0.