NBA : 50 000 dollars d’amende pour Draymond Green pour avoir évoqué le transfert de Devin Booker




L’ailier-fort des Golden State Warriors Draymond Green a écopé d’une amende de 50 000 euros pour avoir publiquement suggéré que Devin Booker devrait quitter Phoenix, des propos que la NBA considère comme une approche illicite d’un joueur sous contrat dans une autre équipe.

Sa première apparition dans l’émission « Inside the NBA » sur la chaîne TNT va coûter cher à Draymond Green. En plateau, l’ailier-fort des Golden State Warriors a commencé par saluer les performances de Devin Booker depuis la reprise de la saison à Orlando. Le jeune arrière a porté Phoenix vers cinq victoires en cinq matches et espère encore décrocher une place en play-offs. Mais Green l’a ensuite appelé… à quitter son équipe.

«  C’est formidable de voir ‘Book’ bien jouer et Phoenix bien jouer, mais il faut qu’on le sorte de là, a-t-il dit. Ce n’est pas bon pour lui (de rester), ce n’est pas bon pour sa carrière. Il faut que ce gars aille ailleurs, là où il jouera très bien tout le temps et gagnera, car c’est ce type de joueur dont on parle. »

Repris par l’animateur de l’émission Ernie Johnson, lui suggérant qu’il faisait là une approche illicite du joueur, Green a convenu que c’était « peut-être » le cas… ce qui est interdit par la NBA. La Ligue a donc décidé d’imposer une amende de 50 000 dollars (environ 42 400 euros) à l’ailier-fort, qui ne participe pas à la reprise à Orlando, Golden State faisant partie des huit équipes au bilan trop faible pour y être conviés.

La NBA veut lutter contre le « tampering »

La NBA a adopté en septembre dernier des mesures visant à sanctionner sévèrement (jusqu’à 10 millions de dollars d’amende, suspensions, résiliations de contrats…) cette pratique dite du « tampering ». Plusieurs transferts l’y ont poussée, comme ceux vers les Clippers de Kawhi Leonard et Paul George. Ces arrivées à Los Angeles avaient surpris tout le monde, sauf les intéressés eux-mêmes, suspectés d’avoir discuté du projet entre eux bien en amont. Ce qui est également interdit.

Âgé de 23 ans, Booker est sous contrat avec Phoenix jusqu’en 2024. Il est le meilleur joueur et marqueur de l’équipe (26,4 points de moyenne cette saison). Green a lui réagi avec humour sur Twitter à l’annonce de son amende, en postant une série d’émoticônes rieurs.