NBA : les Lakers se ressaisissent




Avec LeBron James en net regain de forme (20 points), les Lakers, battus en milieu de semaine par Dallas, se sont rassurés face à Orlando (119-112).

À cinq jours d’affronter les Clippers, pour le redémarrage du Championnat dans la bulle de Disney World, les Lakers, battus deux jours auparavant par Dallas, ont montré un bien meilleur visage face à Orlando (119-112).

Présent 25 minutes sur le parquet, LeBron James a prouvé sa montée en puissance (20 points, 7 passes) aux côtés de Kyle Kuzma, l’ailier remplaçant également très en vue (25 points, 10/13 aux tirs, dont 5 sur 7 à trois points, 7 rebonds).

En revanche, Anthony Davis a été touché à l’oeil droit lors du premier quart-temps, à la suite d’un choc avec Khem Birch. Auteur d’un début de match prometteur (9 points, 10 rebonds), l’ailier n’a plus rejoué ensuite.

Evan Fournier s’est contenté de 7 points, 5 passes, 3 rebonds.

De son côté, Milwaukee a vaincu Sacramento (131-123), fort d’une bonne adresse à trois points (20/45). Les Bucks, qui ont pu compter sur les 22 points (5/8 à longue distance), 6 rebonds du shooteur remplaçant Kyle Korver, ont étouffé les Kings en première période (80-60), avant de se relâcher sans conséquence.

Gobert très en vue
Les Clippers ont eux dû batailler pour battre Washington (105-100). Kawhi Leonard a été la peine (6 points, à 3/16 aux tirs, 4 passes) et Paul George à peine meilleur (11 pts, 3 passes). Joakim Noah a certes peu pesé offensivement (1 point, 5 passes), mais s’est montré présent défensivement (6 rebonds, 5 contres).

Dans un duel entre outsiders, Utah est venu à bout de Miami (101-99). Très actif, le pivot français Rudy Gobert a été l’homme fort du Jazz (21 points, 8 rebonds, 2 contres), bien aidé par l’arrière Mike Conley (17 pts).

New Orleans, sans Zion Williamson, revenu dans la bulle mais en quarantaine jusqu’à mardi, a montré d’étonnantes ressources pour battre Denver (119-104) où Nikola Jokic, près du triple-double (11 pts, 10 rbds, 8 passes), et le jeune Bol Bol (15 pts) n’ont pas suffi.

Enfin, Brooklyn a pris le dessus sur San Antonio (124-119).




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.