OM: les coulisses juridiques du dossier Pape Gueye




) En fin de contrat au Havre, et après un départ avorté à Watford, Pape Gueye s’est engagé pour les quatre prochaines saisons avec l’OM. Selon un juriste spécialiste des conciliations dans le cas de rupture de contrat, le club phocéen « ne risque quasiment rien ».

C’est un joli coup réalisé en ce début de mercato. L’OM a officialisé ce mercredi l’arrivée pour quatre ans du jeune milieu de terrain français Pape Gueye, qui s’est retrouvé au cœur d’un imbroglio ces dernières semaines. Le 29 avril dernier, Watford avait annoncé sa signature, avant que son entourage n’émette rapidement des réserves sur la validité du contrat conclu avec le club anglais. Une lettre de résiliation a été envoyée mi-mai à Watford.

Le joueur de 21 ans, en fin de contrat au Havre, a engagé une rupture unilatérale de contrat. Dans ce document, il a pris ses responsabilités et indiqué qu’il ne voulait plus rejoindre Watford en raison d’un conflit avec ses anciens conseillers.

Il estimait également qu’on lui avait présenté un projet qui n’était pas le bon. Après cette rupture, plusieurs clubs ont contacté le joueur et son entourage. L’OM s’est présenté il y a dix jours avec un projet sportif intéressant pour le joueur avec une possibilité d’être titulaire à court terme.

Un possible accord à l’amiable?

Gueye a été convaincu notamment par l’appel d’André Villas-Boas. Selon un juriste spécialiste des conciliations dans le cas de rupture de contrat, « l’OM ne risque quasiment rien ». « On l’a vu à l’époque avec les joueurs qui ont quitté le Sporting Portugal. Le risque se porte surtout sur le joueur », précise-t-il. Dans le cas de Gueye, il a signé un pré-contrat mais il n’avait pas signé de contrat avec Watford. Il a rompu son contrat avant la prise d’effet du contrat le liant au club anglais.

Toujours selon ce même juriste, « Watford devrait se préparer à une instruction qui devrait durer au moins un an avant un jugement ». « Et d’ailleurs, le joueur pourrait alors faire appel devant le TAS et cela prendrait au moins deux ans. En clair pour faciliter les choses, Watford aurait tout intérêt à contacter l’OM pour trouver un petit accord à l’amiable », explique-t-il. Gueye est le premier renfort de l’OM cet été, après la levée de l’option d’achat pour Alvaro Gonzalez.