Pierre Kalulu, la révélation milanaise




Ayant signé un contrat de 5 ans en août 2020, Pierre Kalulu monte en puissance dans l’équipe du Milan AC. Le Franco-congolais prouve à chacune de ses sorties, qu’il est une valeur sûre de la défense des Rossoneri.

Il n’a que 20 ans. Pourtant, Pierre Kalulu a déjà de l’audace dans les godasses. Ses sorties avec le Milan AC, laissent apparaître un joueur encore perfectible mais prometteur. Le défenseur français serait une bonne pioche pour la RD Congo, son pays d’origine. On n’en est pas encore sur le choix définitif de sa carrière internationale. En attendant, le jeunot essaie de progresser dans le Calcio italien. Avant de signer au Milan AC cet été, Lyon a essayé pendant des semaines de le convaincre pour qu’il reste. Le polyvalent défenseur a fait ses gammes à Lyon qu’il a rejoint en 2010. Grand espoir de l’académie, il avait signé en 2017 un contrat aspirant d’une année. «J’espère qu’il fera le bon choix pour rester dans le club de son cœur», disait le coach de Lyon, Rudi Garcia. Pas assez cependant pour arracher le «oui» de Kalulu. La raison? La présence dans l’équipe de trois autres joueurs dans le même rôle: Dubois, Rafael et Kenny Tete. Ce qui ne lui garantirait pas du temps de jeu. D’où le choix d’interrompre une histoire commencée à l’âge de 8 ans. Donc au moment de passer pro, Kalulu refuse l’offre de son club formateur et tente le pari italien. Là où le staff de Jean Michel Aulas a échoué, Maldini a réussi à attirer le talentueux défenseur en Lombardie. Un choix courageux qui témoigne de la forte personnalité du jeune joueur qui était aussi dans le collimateur du Bayern Munich et Séville.

Le clone de Paolo Maldini

Sûr dans ses interventions, intelligent dans ses replacements, ce dernier fait des matches corrects au milieu de stars comme Kessié, Rebic, Bennacer ou encore Brahim Diaz. Deux sorties en Serie A, déjà un but, ce gamin a des crocs. Pour l’instant, international français des moins de 20 ans, offre une palette technique élargie pour un défenseur. Belle vitesse, grande puissance physique, dynamique et polyvalent, autant de caractéristiques qui ont fait craquer Maldini. «Le talent ne suffit pas, seul le travail est payant», dit-il avec certitude. Comme pour dire que c’est à force de travail qu’il est aujourd’hui arrivé à ce niveau. En Lombardie, Kalulu rappelle même à un certain Paolo Maldini au début de sa carrière. Le pied droit est son fort, le même que celui de Maldini. Pourtant, dans les matches joués jusqu’à présent, l’entraîneur milanais Pioli l’utilise comme défenseur central pour palier les absences de Gabbia, Theo Hernandez et Kjaer. Et il remplit ce rôle avec brio. Pas certain que ces derniers reprennent leur place aussi facilement à leur retour de compétition. Car, le Congolais d’origine est impressionnant lors de ses sorties. Il fait preuve de sérieux et de rapidité dans ses interventions. À lui de continuer à confirmer ses belles prestations tout au long de la saison.