Premier League : La grosse colère de Jürgen Klopp contre l’arbitrage et la VAR




Selon Footmercato, après le nul de son équipe contre Everton (2-2), Jürgen Klopp a dit ce qu’il pensait de l’arbitrage et de la VAR, après la possible faute sur Virgil Van Dijk et surtout le hors-jeu signalé en fin de rencontre, qui a tout changé.

La cinquième journée de Premier League a démarré sur les chapeaux de roue avec un derby intéressant entre Everton et Liverpool ce samedi à 13h30. À Goodison Park, les deux clubs rivaux se sont rendus coup pour coup avant de se quitter dos à dos (2-2). Mais du côté des Reds, on ne semble pas digérer ce résultat, ou peut-être cette contre-performance. Interrogé après la rencontre, l’entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp a rapidement parlé de l’arbitrage, à commencer par l’intervention très litigieuse de Jordan Pickford sur Virgil Van Dijk en début de rencontre.

Un hors-jeu avait en effet été signalé mais le gardien des Toffees avait découpé le défenseur néerlandais, ensuite remplacé sur blessure, et aucun carton n’avait été sorti. «Dans le jeu, c’était assez rapide. Pour moi, c’était clairement un penalty et puis évidemment, nous avons vu que le drapeau se levait, donc c’était un hors-jeu. Je pensais quand même que ça valait la peine de jeter un coup d’œil sur la faute, mais cela ne s’est pas produit. Nous n’avons aucun pouvoir là-bas, nous restons assis ici et maintenant vous en discutez avec moi. (…) Si ce n’est pas un hors-jeu, c’est un penalty à 100%. Donc ce n’est rien, c’est tout», a lâché l’Allemand.

«Ce n’était évidemment pas notre jour»

Mais ce qui a énervé le plus Jürgen Klopp dans cette rencontre, c’est le hors-jeu de Sadio Mané signalé sur le but du Jordan Henderson dans le temps additionnel, qui avait alors offert la victoire aux siens avant que la réalisation soit annulée : «écoutez, je suis un vrai partisan de la VAR mais on s’attendait à ce qu’on prenne la bonne décision, surtout pour un hors-jeu. Nous avons marqué un but une fois à Aston Villa et ils ont dit que l’aisselle était hors-jeu. Ça a l’air drôle, on a compris. Cette fois, la photo que j’ai vue sur l’ordinateur portable, il n’y a pas d’aisselle, il n’y a rien, nous ne sommes tout simplement pas hors-jeu.»

«Depuis, j’ai fait dix interviews et tout le monde me dit qu’il n’y avait pas hors-jeu et ça ne me remonte pas le moral. Vous l’avez tous regardé plus souvent, c’est évident. C’est délicat. Nous avons perdu un joueur dans une situation où la VAR n’était pas impliqué avec Virgil, puis peut-être un autre dans une situation de carton rouge et nous avons marqué un but légitime qui n’a pas été comptabilisé. Donc ce n’était évidemment pas notre jour, mais la performance était celle que je voulais voir», a conclu Jürgen Klopp. Le sac est vidé.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.