Rufisque : 10 ans sans Navétane pour l’ASC Ndiagne Samb




Suite aux troubles qui ont eu lieu après la finale ayant opposé l’ASC Cité Millionnaire et l’ASC Ndiagne Samb, le comité directeur de la zone 2B de l’Odcav de Rufisque a sévi. La structure a infligé une lourde peine à l’ASC Ndiagne Samb.

Le verdict

Le verdict du comité directeur de la zone 2B est sans appel : l’ASC Ndiagne Samb est suspendu  à 10 ans fermes avec une amande de 10 millions. Une sanction très dure pour l’équipe de Diokoule.

L’article 64

Pour prendre cette décision la structure s’est basée sur l’article 64. Cet article stipule « en cas d’incident de rues et d’incidents entre des ASC dans les quartiers, le comité directeur de la structure concernée désigne une commission d’enquête et statut sur le cas ».

La commission d’enquête

Et selon le rapport de cette commission d’enquête « à la fin de la rencontre des supporters de l’ASC Ndiagne Samb ont attaqué la cité Millionnaire, des maisons ont été saccagées, des vitres cassées. »

navétane

Toujours dans son rapport  la commission a aussi fait état des saccages au niveau de la station du Ter, de la compagnie des sapeurs-pompiers. Selon eux « les dégâts sont nombreux et on ne peut pas tous les énumérés ».

1 3 - Rufisque : 10 ans sans Navétane pour l’ASC Ndiagne Samb
Rufisque : 10 ans sans Navétane pour l’ASC Ndiagne Samb