Fadji Maina : première scientifique nigérienne à travailler pour la Nasa




Originaire de zinder, au sud du Niger, Fadji Maina est entrée dans l’histoire depuis peu. Elle est désormais étiquetée comme la première scientifique nigérienne à la NASA, aux États-Unis.

A 29 ans, elle a intégré la prestigieuse agence aérospatiale américaine en tant que scientifique spécialiste de l’hydrologie, de l’eau. Son insertion le 27 août dernier, fait la Une de l’actualité depuis quelque joursPublicité

Selon nos confrères de RFI, son parcours témoigne de sa détermination et son abnégation à être au rang des meilleurs. Elle a commencé à Zinder, sa ville d’origine. Après son baccalauréat, Fadji Maina obtient des bourses pour étudier à l’étranger : Maroc, France, Italie… Sa thèse en poche, elle rejoint Berkeley aux États-Unis, puis intègre, donc, la NASA.

Fadji Maina : première scientifique nigérienne à travailler pour la Nasa

l’eau représente l’essence même des recherches de Fadji Maina. un choix motivé d’une expérience personnelle selon elle.

« Moi-même, j’ai grandi dans un environnement où l’eau était très problématique. Cela m’a encouragé à étudier l’hydrologie et à vouloir approfondir mes connaissances sur les molécules de l’eau. » a confié Fadji Maina.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.