6 Mai 2002 – 6 Mai 2020: 18 ans Déjà – Hommage à notre ami Youssoupha Sarr disparu à la fleur de l’âge. Par Ndiawar Diop




Hommage à notre ami Youssoupha Sarr disparu à la fleur de l’âge.
Voila maintenant 18 années que L’ancien champion et sociétaire de l’Union Sportive Goréenne nous a quitté (6 Mai 2002). Il était avant tout un homme et un vrai sportif. Il aimait partager et donner de l’espoir. Il aimait son club, ses amis, sa famille et surtout et pour tout il aimait les gens qui le lui rendaient bien.

Hommage à Youssoupha Sarr Les anciens athlètes rendent un vibrant hommage à Youssoupha Sarr Olympien
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube

J’ai connu Youssoupha Sarr en sélection de la Semaine de la Jeunesse en 1994 et 1995; Il était simple et plein de talents immenses bref un surdoué des tartans; son oeuvre, ses projets et son ambition resteront inachevés.
J’ai du mal à réaliser que tant d’années sont passées sans toi.

Au mois de Janvier 2002, alors que je venais juste d’arriver dans mon collège en Arizona, Youssoupha Sarr ne cessait jamais de m’appeler plusieurs fois dans la semaine, pour discuter avec moi mais surtout pour me rappeler les moments inoubliables que nous avons partagés au lycée, en club, dans la vie etc…

Je me rappelle encore deux jours avant sa disparition, il m’appela depuis son université Southern Methodist University au Texas pour dire “Boy Gorée, Fii je t’appelle, tu m’appelles la hein” ainsi pour me rappeler que les appels téléphoniques devraient être réciproques.

J’ai la tristesse de te perdre mon ami; mais je suis comblé car j’ai eu la chance de te connaître. Je sais que je ne suis pas seul dans ce cas, on est nombreux à te regretter. Je pense tout d’abord à tous les tiens dont je mesure l’immense tristesse.

Mon cher Youssoupha Sarr; Nous avions encore tant de mots à nous dire, tant de secrets à partager et autant d’espoirs dans nos projets à réaliser. Je garde de toi, ton enthousiasme et ton amour des autres.

En Athlétisme tu étais le plus doué de ta génération, tu étais le grand espoir tant attendu de l’athlétisme Sénégalais; mais le destin en a voulu autrement. Tu es parti très tôt mon cher ami et le temps a fini par nous le faire accepter; c’était ta destinée. Chapeau champion! car tu étais avant tout un homme et tu nous a illuminé de ton humanisme.

Rahimak Allah mon ami ton souvenir restera vivant à jamais chez moi. Love You mon ami et neveu.

Par NDiawar Diop
Ancien Athlète de l’U.S Gorée
3 Fois Champion Collégial du Sud de la Californie en 2004
[email protected]




1 Comment

  1. Youssoupha Sarr. C’était un bon garçon❤️ Allahouma Aghfirlaho Warhamhou wa As’Aloukal Jannah Firdaws bidjahi Seydina Mouhammed ❤️ Salallahou Aleyhi wa Salam ❤️?
    Djazakoumou’Allah Khayrane mon fils, mon cousin Ndiawar DIOP. Pour ta reconnaissance (koleuré). Tu as su me réconforter tout le long de ces années en pensant à moi et à mon bien-être. L’émotion m’empêche d’exprimer tout ce que je ressens pour toi, ta bonté, ta sollicitude, ta générosité, ta gentillesse et j’en passe. Je n’oublie pas mon fils Imam Hassan Mbengue, Nalla Fall et son compagnon de toujours Ousmane NIANG. Qu’Allah vous bénisse abondamment vous et vos familles (Parents et enfants). Je remercie tous ceux qui ont témoigné dans cette vidéo et toute la famille de l’Athlétisme sénégalais. Clin d’œil à Mbacké qui lui a tout appris et Dakono son encadreur de l’US Gorée Merci ?
    Votre maman Yakhara FAYE

Comments are closed.