3300 milliards, 500 hectares, complexes médicaux, touristiques, technologiques: Akon dévoile «Akon City»!




Six milliards de dollars. Soit 3300 milliards de dollars (cours actuel du dollars). C’est la somme faramineuse que l’artiste Alioune Thiam compte investir pour sortir «Akon city» des terres de Mbodième. Ayant procédé à la cérémonie de pose de la première pierre ce lundi, il a expliqué les contours de ce projet titanesque.

«Ceci marque le début d’un processus. Parce que « Akon city » sera l’exemple de la ville idéaliste africaine, une ville où nous pourrons avoir toutes les opportunités, où on utilisera la crypto monnaie. Et nous verrons comment nous pourrons propulser cela dans l’avenir», a déclaré le chanteur.

En effet, Akon explique qu’en plus d’être futuriste, son projet va essayer d’exploiter tout ce qui est potentialités. Il dit avoir noué des partenariats avec des Universités américaines pour «la donner la possibilité aux jeunes d’avoir à Akon City des enseignements de qualité, comme ceux qui sont dispensés aux Usa, pour que cette connaissance soit disponible ici au pays.»

Il s’est engagé à donner aux populations de Mbodiène les infrastructures nécessaires, sur le plan éducatif. Et dans le projet, il y aura un département technologies. Là aussi, il dit travailler avec de grandes Universités américaines en la matière et avec de grandes entreprises technologiques de la Silicon Valley pour partager leurs connaissances technologiques avec «Akon city.»

«Aussi, nous aurons un département qui sera consacré aux affaires. Nous sommes en train de travailler avec 45000 entreprises aux Usa pour voir comment travailler et créer des opportunités d’emploi et d’affaires ici dans cette ville. Nous sommes aussi en train de travailler avec des Universités spécialisés dans les affaires», a indiqué le promoteur.

Le projet comptera aussi un département médical avec une capacité de plus de 10 000 lits. Un département dédié au divertissement, avec un grand stade pour les évènements sportifs et musicaux. Le tourisme sera aussi au cœur de ce projet. Car, l’artiste veut changer la perception qu’ont les occidentaux sur l’Afrique.

«L’objet principal de la ville Akon city c’est aussi le tourisme. Il y a beaucoup de potentiel. Nous savons que le tourisme n’est pas très représenté. L’Afrique est mal perçue. Quand on parle de l’Afrique, souvent la perception est un peu limitée. La presse ne transmet pas la beauté de l’Afrique. Incha Allah, une fois que ce projet sera réalisé, nous espérons pouvoir inviter toute personne ici au Sénégal pour qu’elles puisse profiter de ce qu’il y a ici », promet le chanteur.