Tanzanie: retour annoncé pour l’opposant Tundu Lissu après 3 ans d’exil




rfi.fr

L’opposant tanzanien Tundu Lissu en janvier 2018. The Citizen

L’avocat et député d’opposition du parti Chadema avait fait l’objet d’une attaque d’hommes armés devant son domicile en 2017. Hospitalisé pendant plusieurs mois au Kenya, il avait été ensuite transféré pour de nouvelles opérations chirurgicales en Belgique où il vivait. Avant d’être brutalement attaqué, Tundu Lissu avait fait l’objet de plusieurs arrestations. Il se dit prêt à rentrer et revenir dans l’arène politique.

Tundu Lissu assure ne pas craindre d’être de nouveau arrêté. Il est par contre inquiet pour sa sécurité et appelle les autorités à le protéger.

« Ceux qui m’ont tiré dessus à 16 reprises à Dodoma en 2017 n’ont pas été arrêtés, pas une seule arrestation n’a été effectuée par la police. En réalité, les forces de polices tanzaniennes ont répété qu’elles ne savent pas qui a fait cela. Elles n’ont aucun suspect, n’ont jamais menée d’interpellation, n’ont jamais publié aucun rapport d’enquête. Ceux qui me veulent mort sont toujours en liberté. Il est donc tout simplement raisonnable de craindre pour ma sécurité », explique l’opposant.

«J’ai de bonnes chances de devenir le candidat à la présidentielle»

Début août doit se tenir le congrès de son parti, Chadema. Plusieurs personnalités se disputent l’investiture pour la présidentielle et Tundu Lissu a décidé de se lancer dans la course : « Je suis donc l’un de ces trois candidats et je crois compte tenu de mon histoire dans le parti, compte tenu mon histoire dans le pays, mon dévouement pour mon pays, mon expérience, ma connaissance, mes contacts et le soutien général dont je bénéficie, que j’ai de bonnes chances de devenir le candidat de Chadema à la présidentielle aux élections générales à venir. »

Les élections générales en Tanzanie sont prévues le 28 octobre prochain.




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.