Covid-19 : Pourquoi les décès s’accélèrent au Sénégal




 Dans son intervention dans l’émission Jakaarlo, ce vendredi 15 mai 2020, le Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé, le Docteur Aloyse Diouf, a donné les raisons pour lesquelles les décès liés au covid-19 s’accélèrent au Sénégal.

« Nous avons eu 3 ou 4 décès à domicile. Lorsque les tests ont été réalisés après les décès, on s’est rendu compte qu’ils avaient le covid-19. C’est une situation que les leaders communautaires doivent prendre en compte. Il ne faut pas avoir honte. Quand on a la maladie, il faut se signaler. Donc, il faut passer par les acteurs communautaires pour combattre cela », a-t-il analysé.

Parlant des cas contacts mis en quarantaine dans les hôtels, Alyose Diouf pense que c’est une bonne stratégie contrairement aux autres pays qui ont laissé les cas contacts chez eux pour les suivre à distance. « On aurait atteint 7500 cas si on n’avait pas pris en charge les cas contacts dans les hôtels », a-t-il soutenu, indiquant que le Sénégal aura de bons meilleurs résultats si on continue sur cette lancée. « Soyons positifs ».

Concernant les 10 médecins de l’hôpital Fann qui étaient testés positifs avant que les seconds tests ne reviennent négatifs. Et comme raison évoquée est qu’il y a une erreur lors du premier test. « Nous attendons les rapports, nous sommes en train de voir ça. », a dit Aloyse Diouf.

Covid-19 : pourquoi les décès s'accélèrent au Sénégal
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube