Foncier : Les populations de Djilakh tournent en dérision la conférence de presse de Babacar Ngom et appellent à une marche nationale à Dakar le 17 juillet.




Les populations de Djilakh haussent le ton et promettent...
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube

Les populations de Djilakh ont marché ce dimanche pour protester contre les terres offertes à Babacar Ngom dans leur périmètre communal. En premier lieu, elles ont attaqué le titre foncier qu’elles jugent illicite. Ensuite, ces mêmes populations ont qualifié de show la conférence de presse du Patron de Sedima. 

En effet, si l’on se fie à leurs propos, Monsieur Babacar Ngom n’a rien fait à Djilakh et elles dénoncent la manière dont le Conseil municipal de Sindia a attribué ces terres. Pour ces populations, il est impensable de donner 300 hectares à raison de cent mille francs l’hectare. Ce qui représente les 30 millions que monsieur Babacar Ngom a payé pour les frais de bornage et non pour Djilakh… 

Revenant sur la conférence de presse organisée par le patron du Sedima, ces dernières d’affirmer que les gens qui y ont assisté, l’ont fait de leur propre chef. Les marcheurs demandent à Babacar Ngom de dire qui il a indemnisé. Par ailleurs ces mêmes marcheurs ont abordé les difficultés du village qui se résument à un manque d’eau et d’électricité depuis 1960.      

Déterminées à en découdre avec le patron de la Sedima, les populations de Djilakh en compagnie de mouvements tels Mbour Justice, Frapp et la société civile, donnent rendez-vous  ce 17 juillet à la place de la Nation pour une marche nationale… 

Foncier : Les populations de Djilakh tournent en dérision la conférence de presse de Babacar Ngom et appellent à une marche nationale à Dakar le 17 juillet.