Hann Bel Air- Un bateau électrique Turc fait vivre le calvaire aux pêcheurs…




Depuis plus de cinq ans, les pêcheurs de Hann Bel Air vivent le calvaire d’un bateau électrique qui ruine leurs efforts. Ces derniers alertent l’Etat.

Tous les quais de pêche souffrent en silence. Ce bateau était venu au départ pour combler le gap de 15 mégawats suite à la panne de la centrale de Sendou à Bargny, mais ce « secours » présente un danger réel selon les pêcheurs. « Ce sont les Turcs qui ont amené le bateau ici. Ce bateau transporte de l’électricité. Nous savons tous que les ressources halieutiques sont très fragiles et rares. Sur les 700 Km de côtes, presque tout est vide. On achète des licences en sillonnant la Guinée Bissau, la Guinée Conakry et la Gambie pour pêcher les bons poissons. Nous sommes fatigués » fulmine  Abdou Karim Ndiaye, chef d’exploitation du quai de pêche de Hann. « Il n’y a que les jeunes qui travaillent ici. Si ces derniers ne bossent plus, est-ce que cela ne va produire d’autres conséquences.? C’est cela le problème qui doit être évité » alerte à son tour Abdou Khadre Ndiaye, président de l’ASC de la jeunesse de Hann Bel-Air.

Les pêcheurs demandent à l’Etat de prendre ses responsabilités avant que l’irréparable ne se produise. Ils ont eu le soutien de Doudou Coulibaly, président du Mouvement Les Membres du Peuple.

La colère de Doudou Coulibaly contre le bateau de pêche électrique turc
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube