Ils aiment l’Afrique, sans aimer les Africains…