Plan Orsec: Six déclenchements en 27 ans d’existence




Le Plan national d’Organisation des Secours (Plan Orsec) est le principal outil adopté par l’Etat face à un problème ponctuel d’ordre catastrophique. Mis en place en 1993, il a été déclenché six fois au Sénégal.

Il est destiné à « faciliter la mobilisation des moyens exceptionnels lorsque les moyens ordinaires des services publics de secours risquent de se trouver débordés, par le nombre de victimes ou l’ampleur d’un événement accidentel ou catastrophique », si l’on en croit le décret portant sa création daté du 17 novembre 1993. L’idée de sa mise en œuvre est née après l’explosion d’une citerne d’ammoniac de la Sonacos, le 24 mars. En effet, l’Etat a voulu mettre en place un outil de secours organisé.

Les moyens appartenant aux services publics et aux organismes privés sont rassemblés par les autorités administratives. Le ciblage des intervenants aussi est fait.

Le Plan Orsec existe donc depuis 27 ans. A ce jour, il a été déclenché six fois pour faire face à des situations de crises notamment les inondations.

Plan Orsec: 27 ans d’existence
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube

Une réponse aux inondations

Ce samedi 5 septembre, le Chef de l’Etat a demandé au ministre de l’Intérieur, de déclencher le plan suite aux inondations notées après les fortes pluies de vendredi et de samedi.

La dernière fois que ce plan a été mis en place au Sénégal en septembre 2019. Les fortes pluies enregistrées à Dakar dans la période du 09 au 16 septembre avaient engendré ont provoqué des dégâts à Dakar.

Ce fut un Plan Orsec régional a été déclenché le mardi 17 septembre 2019. « Le Plan Orsec est déclenché pour prendre en charge la gestion des inondations et questions liées », informait un communiqué du gouverneur de Dakar de Dakar.

Bien qu’existant depuis 1993, le Plan Orsec de 2012 a connu une grande ampleur. A l’époque, 800 millions de francs CFA ont été mobilisés. En plus des participations personnelles et collectives, les fonds se sont élevés à plus d’un milliard.

Durant les inondations d’août 2005 et ceux de 2009 aussi, le Sénégal avait également déclenché le plan Orsec.

Inondations certes mais pas que…

Auparavant, lors de la tragédie du bateau le Joola, un arrêté ministériel portant déclenchement du Plan national Orsec a été fixé. Il était entré en vigueur le vendredi 27 septembre 2002 à 9 heures à la « suite au naufrage du bateau « Le Joola » survenu dans les eaux territoriales gambiennes, le jeudi 26 septembre 2002, entre 22 heures 45 et 23 heures », lit-on dans l’arrêté.

« Tous les moyens des services publics de secours et des services privés civils mobilisés pour apporter une assistance aux personnes rescapées et rechercher les corps sans vie. Le Groupement national des sapeurs-pompiers, en liaison notamment avec l’Armée nationale, la Gendarmerie nationale, la Direction générale de la Sûreté nationale, les services de Santé, le Port autonome de Dakar, est chargé de la Direction des Opérations de Secours et de Sauvetage », précise-t-il.