Vaccin covid: La vérité sur la vidéo de l’infirmière évanouie après vaccination




La vidéo d’une infirmière s’évanouissant après avoir reçu un vaccin COVID-19 fait le tour des réseaux sociaux.

La vidéo d’origine montre une infirmière s’exprimant dans une interview télévisée après avoir reçu le vaccin: elle raconte à quel point elle était excitée de se faire vacciner, puis dit qu’elle se sent étourdie et s’évanouit. Sur la légende de la vidéo, est écrit: “Regardez cette infirmière s’évanouir après avoir reçu le vaccin COVID. C’est si sûr ou non? Cela deviendra un génocide de masse si les gens continuent de suivre ces dictateurs enragés.”

L’équipe de Reuters a vite fait un Fact Checking.  Elle renseigne qu’après s’être rétablie, l’infirmière a déclaré à WTVC-TV NewsChannel 9 ceci: «Cela m’a frappé tout d’un coup, je pouvais le sentir venir. Je me suis sentie un peu désorientée mais je me sens bien maintenant, et la douleur dans mon bras a disparue.»

Dover a déclaré qu’elle avait un problème de santé et s’évanouissait souvent lorsqu’elle ressentait de la douleur. Une porte-parole de CHI Memorial a confirmé Reuters par e-mail que l’infirmière «s’est rapidement rétablie» après l’incident.

Les “Centers for Disease Control and Prevention (CDC)” reconnaissent sur leur site Web qu’il n’est pas rare que les gens s’évanouissent après les vaccinations. Bien qu’il n’y ait pas de réponse définitive quant aux raisons pour lesquelles cela se produit, «les scientifiques pensent que l’évanouissement est dû au processus de vaccination et non aux vaccins eux-mêmes».

Il n’y a aucune preuve que le vaccin COVID-19 est conçu pour nuire. Le 11 décembre, la Food and Drugs Administration (FDA) des États-Unis a délivré la première autorisation d’utilisation d’urgence permettant la distribution du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 aux États-Unis, après avoir conclu que les bénéfices l’emportent sur les risques connus et potentiels.

Selon la FDA, les effets secondaires les plus fréquemment rapportés du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 sont la douleur au site d’injection, la fatigue, les maux de tête, les douleurs musculaires, les frissons, les douleurs articulaires et la fièvre.

Certaines personnes ont eu des réactions allergiques au vaccin et, par conséquent, la FDA a déclaré que si la plupart des Américains allergiques devraient pouvoir recevoir le vaccin en toute sécurité, les personnes qui ont déjà eu des réactions allergiques graves aux vaccins ou aux ingrédients de ce vaccin particulier devraient l’éviter.

Le verdict de l’équipe de Fact Checking de Reuters: Il n’y a aucune preuve que le vaccin est conçu pour nuire: l’infirmière gestionnaire, qui a tendance à s’évanouir lorsqu’elle ressent de la douleur, s’est rétablie.

Cette conclusion suffirat-t-elle à éteindre les supputations et la suspicion autour des vaccins contre la covid ? Sûrement pas.